mercredi 5 décembre 2018

Sévices et punitions humiliantes sur des prisonnières nues

naked bondage bdsm nue
humiliation pour des Femmes exhibées et attachées nues sur les lits en prison

Sanctions et punitions honteuses pour prisonnières.

Une ancienne femme détenue  centre de détention à la dure utilisé par le renseignement militaire pour avoir des informations, la discipline y est stricte et tout est fait pour faire craquer les prisonniers et les faire parler.

La femme qui témoigne affirme avoir été arrêtée sur soupçons de liens avec la rébellion. Elle témoigne d’humiliation et sévices réguliers, les fouille à nu “strip search” sont systématiquement imposée à l’arrivée sur le site, et quasiment tout les jours. 
Les gardes sont impitoyable et stricte et ont pour consigne de procéder le plus souvent possible aux inspection corporelles des prisonnières pour “briser et rabaisser leurs egos” et de déshabiller les détenus au moindre prétexte.
Elle témoigne d’une procédure d’accueil  particulièrement humiliante visant à obtenir la soumission et totale coopération. Les gardes  obligent les détenues à se déshabiller entièrement nue.  “J'ai demander si je pouvais garder mes sous vêtements, ils ont répondue “non” c’est totalement nue (fully naked) et ôter de force la culotte.

Selon la procédure du manuel des forces militaires US,  doit défaire ses cheveux qui sont vérifiés, ouvrir grand la bouche, la dentition est contrôlée, et exhiber ses parties les plus intimes : anus et vagin écartés et scruté avec une lampe, les surveillants doivent même regarder entre les doigts de pieds !!!
Les gardes ont pour consigne d’imposer la nudité aux détenus et de faire des fouilles, c’est l’une des méthodes favorites des interrogateurs.
Un jours, les surveillants ont fait déshabiller entièrement et publiquement  4 femmes prisonnières et les ont exhibée toutes nues sur des lits attachées et exposée à la vue de tous les détenues étaient jugées comme pouvant avoir des informations à donner, les traiter ainsi doit les rendre coopératives, et leur pudeur réduite à néant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Petite amie naturiste