vendredi 30 novembre 2018

Humiliation et nudité forcée pour femme en prison

naked in jail prison strip search nakedness
Prisonnière nue debout attends l'interrogatoire soumise

Une détenue de sexe féminin soupçonnée de liens avec l’ancien régime et de soutenir la rébellion intéresse les services de renseignement. 

Elle est accueillie selon le processus standard. Les femmes comme les hommes sont soumise à une fouille avant la mise sous écrou, la prisonnière doit se déshabiller totalement, tout retirer sans exception, et exposer ses parties les plus intimes comme l’anus, vagin, ouvrir grand la bouche, se laisser examiner entre les orteils devant les gardes chargé de la fouille. 
La procédure d’inspection est officiellement dans le but d’assurer la sécurité et tous et prévenir l’intrusion d’objet illicite dans la prison, mais officieusement, humilier les prisonniers par la nudité forcée et public est un moyen de pression très efficace pour briser l’égo des suspects et les faire coopérer avec les autorités. Les femmes sont mises entièrement nues et doivent même ôter leurs tampons, puis les gardes procèdent à des examens biométrique du corps des détenus.
Ce processus est dur à supporter pour la captive, être à poil sans aucune intimité, et voir des personne noter chaque détails de son corps dans un dossier (cicatrices, tatouages, signes spécifiques etc.), puis être photographier nue.
Les interrogateurs considèrent que porter des vêtements n’est pas un droit mais une récompense, les personne en détention sont donc gardées nues.
La prisonnière doit se présenter totalement dévêtue pour son premier interrogatoire qui risque d’être difficile.

Another naked female prisoner.

1 commentaire:

C'est les vacances d'été, les filles se découvrent et s'amusent.

Des filles nues dans l'espace naturiste. Les filles font des choses inavouables pendant les vacances d'été. Nous sommes en ...